PROGRAMME LAUBAMAC

Examen expérimental, en avant vers la création d’un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) pour la couverture en lauze (schiste et calcaire)

En Novembre et décembre 2020 se sont tenus en Lozère (48) et en Aveyron (12) les examens expérimentaux pour la couverture en lauze (schiste et calcaire). Ces examens finalisent 3 années de travail dans la cadre du programme LAUBAMAC.

Qu’est-ce que le programme LAUBAMAC ?

Consolider et développer les filières des lauziers et bâtisseurs en pierre sèche du massif central 

Le programme LAUBAMAC (LAUziers BAtisseurs en pierre sèche du MAssif Central) vise à analyser, à renforcer et à structurer une dynamique interprofessionnelle et inter-filière basée sur la reconnaissance des métiers de la lauze et de la pierre sèche, au sein du Massif central.
Le programme LAUBAMAC a été conçu et monté par trois partenaires privilégiés par la proximité de leurs actions dans le territoire UNESCO des Causses et des Cévennes en 2015 :

De là le groupe de travail s’est enrichi avec des actions portées par 3 PNR (Monts d’Ardèche, Grands Causses, Quercy) et l’Ecole des mines d’Alès.

D’où VIENT cette idée folle ?

Nous avons interrogé Marc DOMBRE, Vice-Président ABPS (Artisans Bâtisseurs en Pierres Sèches) et Gérard SÉVERAC, Président ALC (Artisans Lauziers Couvreurs). Tous deux artisans retraités en charpente/Couverture.

La couverture en Lauze est un savoir-faire qui s’est, depuis des générations, transmis sur les chantiers et chaque professionnel s’appropriait et appliquait sa méthode en s’améliorant avec le temps.

Il y a des années que sont constatées de nombreuses malfaçons sur des toitures en lauze de schiste ou de calcaire liées à une méconnaissance des techniques de pose et à la qualité des matériaux utilisés.

Le constat que ce métier traditionnel et patrimonial manquait de cadre et de bonnes pratiques était partagé par de nombreux professionnels. Ce savoir-faire faisant partie intégrante de l’authenticité architecturale de notre patrimoine, il est alors apparu le besoin de qualifier les couvreurs et les bâtisseurs sur ces techniques spécifiques. L’idée commençait à germer.

C’est pour relever ce défi que le groupe de travail appuyé par des professionnels et institutionnels s’est structuré autour du programme LAUBAMAC.

 FORMATION ET QUALIFICATION

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Lozère s’est positionnée sur ces actions :

  1. Module d’initiation « couverture en Lauzes ».
  2. Certificat de Qualification Professionnelle (CQP).

 

  1. Elaboré à partir de fin 2016, le module d’initiation de formation à la lauze a été dispensé aux apprentis couvreurs en avril 2017. Il a réuni une vingtaine d’apprentis issus du Campus des Métiers et de l’Artisanat de la Lozère (CFA Henry GIRAL) de Mende, ainsi que ceux CFA de l’Aveyron, sur 5 jours (35 heures).

Il a eu pour objectifs d’étoffer la formation des apprentis couvreurs inscrits en 2ème année de CAP en initiant des notions permettant d’appréhender la couverture en lauze calcaire et schiste. Il complète et enrichit le programme national du CAP couverture basé sur des principes de base du métier (règles de recouvrement, etc) et l’emploi de matériaux contemporains.

L’objectif est donc de susciter des vocations, permettant de pérenniser le savoir-faire lié à cette technique ancestrale.

Le module privilégiait une approche de filière avec visite de carrière de schiste et calcaire, intégrait des notions de géologie, propriété des matériaux (qui influe sur sa couleur, dureté, longévité…) et se terminait sur la pose de lauzes de schiste sur charpente bois ou sur voûte pour le calcaire.

  1. Vers la création d’une qualification nationale pour la couverture en lauze naturelle.

Des réunions sous forme de groupes de travail (artisans, retraités, enseignants) ont permis de travailler sur l’établissement du cahier des charges du CQP. Des visites de sites et chantiers ont eu lieu en Lozère, en Aveyron et dans le Lot, en Saône et Loire, en Côte d’Or et en Dordogne pour analyser la diversité des techniques de pose et les méthodes de travail de chaque territoire afin de les intégrer aux référentiels composant le CQP.

Cette fin d’année 2020 marque l’aboutissement de 3 années de travail avec la mise en place des deux examens expérimentaux :

  • Les 19 et 20 novembre 2020, pour la couverture en Lauze schiste, en Lozère (48).

Quatre candidats (1 Lozérien, 3 Aveyronnais) ont réalisé la couverture en Lauze de schiste d’une maquette de 5m².  

Ils ont été notés par 5 Jurys, artisans retraités.

  • Les 4 et 5 décembre 2020, pour la couverture en Lauze calcaire, en Aveyron (12)

Quatre candidats ont réalisé la couverture en Lauze calcaire d’une maquette de 2,8m² composée de deux pentes différentes, notés par 4 Jurys, artisans et retraités.

A la rédaction de l’article, l’examen de décembre n’a pas encore eu lieu.

 

Les objectifs de la réalisation de ce type d’examen :

  • Réaliser l’épreuve en conditions réelles d’examen,
  • Juger la faisabilité de l’épreuve en 10h par des artisans chevronnés,
  • Tester, valider et apporter des correctifs à l’examen définitif et au référentiel de formation.

Cet examen pourra être passé soit à l’issue d’une formation professionnelle de dix semaines, soit en candidat libre sous certaines conditions.

APRES LES EXAMENS EXPERIMENTAUX, QUE SE PASSE T IL ?

L’ensemble des travaux réalisés par les équipes du programme LAUBAMAC dans le cadre du CQP va être déposé fin décembre 2020 auprès des CPNE-BTP (Commissions Paritaires Nationales de l’Emploi conjointes du bâtiment et des travaux publics) pour une décision en début d’année 2021. Etape finale pour valider ce CQP.

VOTRE AVIS DE PROFESSIONNEL

Nous avons posé quelques questions aux candidats qui ont réalisés cet examen, 3 d’entre eux ont fait partie des groupes de travail en charge de la réalisation des différents référentiels.

Mathias LEMAIRE, Maxime ITIER, Nicolas SÉVERAC et Pierre LEROUXEL ont tous les 4 mis l’accent sur le fait que le CQP permettra de revaloriser, faire exister le métier de couvreur et régir une qualité.

Pierre précise que la mise en place d’une qualification ne peut être que bénéfique pour le métier de couvreur lauzier. Décrire des règles qui étaient auparavant orales aidera la profession à ce qu’il y ait moins d’erreur, moins de litige et tout le monde parlera le même langage. Ce qui n’est pas toujours le cas actuellement.

Il espère que cette qualification apportera « un coup de publicité » au métier qui en a bien besoin.

Tous les 4 font le même constat, la profession manque de main d’œuvre, il est très difficile de recruter. Le métier n’attire pas et c’est pourtant selon les artisans en activité ou retraité, un métier de passion et passionnant qui mérite d’être plus connu et valorisé.

Si le CQP voit le jour, ces 4 chefs d’entreprise enverront leurs salariés se qualifier pour les valoriser.

Il faut rajouter à ces informations importantes le fait que le CQP est très attendu des compagnies d’assurances dans le cadre de la garantie décennale à laquelle chaque entreprise doit souscrire en prouvant ses compétences.

Prochainement des règles professionnelles de la couverture en lauze viendront compléter cette démarche.

POUR CONCLURE

Ces 2 actions sont un levier indispensable pour l’évolution positive du marché, l’assurabilité des chantiers et pour la formation qualifiante des jeunes professionnels.

Nous croisons les doigts pour que cette qualification soit validée et puissent faire évoluer la profession.

LAUBAPRO

Le programme LAUBAPRO coordonné par Artisans Bâtisseurs en Pierre Sèche (ABPS) est un travail collaboratif concernant les filières de la pierre sèche et de la lauze avec une dynamique « racine » associant artisans, associations, élus et institutions basés sur les besoins des filières et des territoires. L’approvisionnement en pierre locale est un axe central du programme. 13 actions innovantes seront réalisées par 10 partenaires qui sont déjà engagés ou qui se sont associés dans la structuration des filières à travers le programme d’action précèdent LAUBAMAC. L’interrégionalité des partenaires et des financeurs et la transférabilité des actions, renforcera la structuration de ces filières sur le plan local, régional et national.

Les dix partenaires porteurs d’action sont ABPS, Artisans Lauziers Couvreurs (ALC) , Gens des Pierres, IMP Mines Alès, Parc National des Cévennes, les Parcs Naturels Régionaux d’Aubrac, des Causses du Quercy, des Grands Causses et des Monts d’Ardèche ainsi que la Communauté de communes Comtal, Lot Truyère.

LAUBAPRO est co-financé par l’Etat (FNADT), les Régions Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie, les départements de l’Aveyron, de la Lozère et du Tarn.

Artisans Lauziers Couvreurs

Crée en 2013 sous l’appellation ALC « Artisans Lauziers Calcaire », l’association regroupait initialement des professionnels de la couverture en lauzes calcaires, issus des départements de la Lozère et de l’Aveyron.

Depuis décembre 2018 et sous l’impulsion du programme Laubamac, l’association se nomme désormais ALC « Artisans Lauziers Couvreurs » et regroupe des professionnels (artisans, retraités, formateurs) de la couverture de toutes les lauzes naturelles (schiste, calcaire).

L’association est aujourd’hui présente dans plusieurs départements (Aveyron, Dordogne, Isère, Lot, Lozère, Saône et Loire) grâce à ses adhérents et tend à se développer à l’échelle nationale.

Les missions de l’association sont les suivantes :

  • Soutenir la structuration et le développement de la filière de la couverture en lauzes naturelles, en privilégiant les ressources locales
  • Rassembler les acteurs qui pratiquent les techniques traditionnelles de mise en oeuvre de couvertures en lauzes (entretien, restauration et création)
  • Favoriser le transfert du savoir-faire, de l’expérience professionnelle et l’aide à l’installation professionnelle
  • Mettre en place des actions de formation et de professionnalisation (Certificat de Qualification Professionnel) permettant de qualifier et de transmettre le savoir-faire de lauzier couvreur.

L’association « Artisans Lauziers Couvreurs » se développe et souhaite accueillir de nouveaux artisans lauziers couvreurs.

Contact :

Mail : contact@artisanslauzierscouvreurs.fr Site internet : www.artisanslauzierscouvreurs.fr