Porté par sept partenaires dont la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Lozère, le programme Laubamac (LAUziers et Bâtisseurs en pierre sèche du MAssif Central) a été retenu dans le cadre du Contrat de plan Etat-région Massif Central 2015-2020 avec un budget total de 822 742 €. Il a pour objectif de consolider et de développer les filières des lauziers et des bâtisseurs en pierre sèche à l’échelle du Massif Central.

Le projet Laubamac est le fruit d’un long travail dont les fondations ont été posées en 2014 par le Parc national des Cévennes, la Chambre de Métiers de la Lozère et l’association Artisans Bâtisseurs en Pierres Sèches (ABPS). Piloté par le sous-préfet de Florac, il implique de nombreux partenaires. La mise en œuvre du premier plan d’actions lancé en 2016 pour 3 ans est assurée par sept structures et coordonnée par le Parc national des Cévennes et l’association ABPS.

Quatorze actions sont prévues dans quatre domaines : Formation et qualification, Marchés et réglementation, Recherche et développement, Communication et sensibilisation.
La CMA a en charge un module d’initiation « lauze » pour les apprentis du CAP couvreur (Lozère et Aveyron) et la création d’un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) pour la couverture en lauze.

Les porteurs d’actions :

 

L’élément commun aux trois filières est l’utilisation de la pierre « naturelle » mais le champ d’intervention est vaste : chaque type de pierre a ses propriétés et ses professionnels, et chaque étape de mise en œuvre (extraction, taille, mur ou toiture) a ses métiers et ses caractéristiques propres (réglementation, usages, techniques). Autant d’éléments à ce système complexe à prendre en compte pour agir dans les domaines de la formation, de la recherche, du développement et de la sensibilisation, et sur les marchés économiques.

 

Lauba’info : la lettre d’actualité de Laubamac

Une lettre d’actualité semestrielle, en téléchargement ci-dessous, recense les actions des porteurs de projet du programme Laubamac.