COVID-19 ARRÊTÉ DU 14/03/20 et compléments

Classé dans : Non classé | 0

Nouvelle information : ARRÊTÉ DU 15/03/20 COMPLÉMENT DE L’ARRÊTÉ du 14/03/20

ATTENTION – En raison des annonces et de la mise au point du complément de l’arrêté du 15 mars, les précisions sont beaucoup plus restrictives notamment pour les coiffeurs, esthétiques, fleuristes … métiers de services en général considérés comme « non-indispensables ».

FERMETURE jusqu’au 15 avril 2020.

Lecture de l’arrêté : cliquez-ici

Arrêté du 14/03/2020

La mission de la CMA 48 est d’accompagner les entreprises artisanales et d’être un appui dans cette période difficile économiquement. Compte tenu des annonces en date du 14 mars 2020 et de l’ « Arrêté du 14 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19 », l’ensemble des établissements dans la catégorie alimentation sont en outre autorisés à maintenir leurs activités de vente à emporter et de livraison, sauf pour ceux qui sont localisés dans un centre commercial.

Plus de précisions sur l’arrêté du 14 mars :

  • Le secteur de l’alimentation de détail va rester ouvert et les restaurants qui ont une activité de traiteur vont pouvoir maintenir leur activité de livraison et de vente à emporter, tous comme les magasins qui proposent ce type de prestation (fleuriste, coiffeur, esthéticienne  …).
    Concernant les hôtels, le room service étant autorisé dans les hôtels, cela revient à dire que les hôtels peuvent poursuivre leur activité, à priori.
  • Les ateliers de réparation (garages automobile par exemple) ne sont pas soumis à fermeture puisque l’accès au public y est interdit par nature, mais à confirmer encore. Il serait recommandé d’afficher l’interdiction d’accès public.
  • Les entreprises du bâtiment sont encore autorisées à réaliser des déplacements sur les chantiers visiblement.

Lecture de l’arrêté : cliquez-ici

    Chapitre 1er : Mesures concernant les établissements recevant du public

    Article 1

    Afin de ralentir la propagation du virus covid-19, les établissements relevant des catégories mentionnées à l’article GN1 de l’arrêté du 25 juin 1980 susvisé figurant ci-après ne peuvent plus accueillir du public jusqu’au 15 avril 2020

    – au titre de la catégorie L : Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple ;

    – au titre de la catégorie M : Centres commerciaux ;

    – au titre de la catégorie N : Restaurants et débits de boissons ;

    – au titre de la catégorie P : Salles de danse et salles de jeux ;

    – au titre de la catégorie S : Bibliothèques, centres de documentation ;

    – au titre de la catégorie T : Salles d’expositions ;

    – au titre de la catégorie X : Etablissements sportifs couverts ;

    – au titre de la catégorie Y : Musées.

    Pour l’application du présent article, les restaurants et bars d’hôtels, à l’exception du « room service », sont regardés comme relevant de la catégorie N : Restaurants et débits de boissons. L’ensemble des établissements de cette catégorie sont en outre autorisés à maintenir leurs activités de vente à emporter et de livraison.

    Les dispositions du présent article sont applicables sur le territoire de la République.

Notre soutien aux entreprises du territoire lozérien passe par la solidarité, l’entraide et l’accompagnement des chefs d’entreprises. Nous devons avoir un esprit collectif et nous devons rester mobilisés, la CMA 48 s’engage aux côtés des artisans lozériens au travers des valeurs que nous défendons au quotidien la qualité, la proximité et l’économie locale.

Afin d’aider les entreprises artisanales et leur permettre d’écouler leurs stocks et limiter leurs pertes, préoccupations d’une majorité d’entrepreneurs, nous devons être solidaires en pensant à leur passer commande.

Nous nous engageons à promouvoir ce service de proximité pour chaque artisan qui nous sollicitera sur nos réseaux sociaux.

La CMA 48, son Secrétaire Général, sa Présidente et ses Elus, Fiers d’être Artisans à vos côtés, plus que jamais en cette période !